Publication scientifique trimestrielle, éditée depuis 1967

Ouvrir l’esprit des praticiens francophones à la diffusion de nouvelles techniques et à l’émergence de nouveaux concepts

Une Équipe

Les comités garantissent la qualité des publications.

des formations

Des conférences scientifiques au cœur de vos problématiques.

une histoire

L'ARODF est née avec l'écho d'une nouvelle orthodontie !

VOLUME 56 / NUMÉRO 2 (Mai 2022)

VARIA
Rédacteurs en chef : G.MER , O. WEISSENBACH
 

Dans ce second numéro de l’année 2022, la revue d’ODF est heureuse de mettre en avant le dynamisme et l’innovation en orthodontie sous toutes ses formes en faisant la part belle à de jeunes et talentueux auteurs. L’éclectisme des thèmes abordés va vous permettre de prendre connaissance tout à la fois de sujets cliniques, de recherches fondamentales et de vous projeter dans le futur.
Le premier article concocté par Marie Médio et Frank Pourrat abordera sous un nouvel aspect la pérennité de nos traitements à travers un nouveau type de contention le « mémotain® ». Cette nouvelle approche de contention collée conceptualisée et fabriquée par ordinateur est exposée puis discutée au travers de différentes situations cliniques.
Lucie Chenal, Christophe Jeannin et Sarah Gebeille-Chauty présenteront les résultats de leur étude transversale sur les relations de la posture corporelle et des mal-occlusions, ainsi que des prétendues conséquences de nos actions thérapeutiques qui en découleraient.
Vous ne pourrez pas faire abstraction de l’article suivant de notre ami Masrour Makaremi, consacré à l’intelligence artificielle et ses potentielles utilisations en Médecine, paru initialement dans le blog du journal Le Monde que nous tenons à remercier pour son autorisation de reproduction. Cet article constitue selon son auteur « un excellent teasing » et une introduction à sa présentation qui se déroulera lors de la 93e réunion scientifique de la Société Française d’Orthopédie Dento-Faciale à Lille présidée par Yves Soyer. Nous ne pouvons que vous conseiller d’assister nombreux à cette séance consacrée à l’intelligence artificielle. La révolution est en marche, accompagnons là pour éviter les même erreurs et dérives que dénonce Michel Amoric dans son éditorial.
L’approche new-tech en orthodontie est également mise à l’honneur par Pierre Pujol qui au travers de magnifiques cas cliniques montre l’intérêt d’associer les mini-vis d’ancrage aux extractions lors de la résolution d’infraclusies majeures.
L’article suivant aborde un problème qui nous concerne tous puisqu’il traite des troubles musculosquelettiques des praticiens. Il semble que les troubles musculo-squelettiques soient plus fréquents chez les chirurgiens-dentistes omnipraticiens que chez les orthodontistes, alors qu’ils traitent moins de patients quotidiennement. Bouger permettrait-il de prévenir les positions de déséquilibre statique très nocives pour le rachis ?
Thomas Dhenain, Sheryl-Lynn Dhenain et Hugo Dhenain attirerons notre attention sur l’interaction de la prise d’antidépresseur, thérapeutique consommée hélas par près d’1/4 de la population adulte française, et les répercussions inattendues qui en découlent sur la vitesse du déplacement dentaire et l’absence de résorptions radiculaires.
Sonia Terbeche et son équipe décrivent la prise en charge d’un cas rare d’anomalie morphologique d’une incisive centrale maxillaire à la suite de sa fusion avec des germes surnuméraires.
Enfin Frank Pourrat nous fera partager son expérience clinique et nous invitera à la réflexion au travers d’une note clinique sur les enjeux de la réussite d’un traitement orthodontique.
Vous retrouverez bien sûr votre rubrique tant appréciée de revue de presse sur les articles internationaux à ne pas manquer synthétisée par Hélène Desnoës.
Nous espérons que vous prendrez autant d’intérêt à lire ce numéro que nous en avons eu à la concevoir.