Publication scientifique trimestrielle, éditée depuis 1967

Ouvrir l’esprit des praticiens francophones à la diffusion de nouvelles techniques et à l’émergence de nouveaux concepts

Une Équipe

Les comités garantissent la qualité des publications.

des formations

Des conférences scientifiques au cœur de vos problématiques.

une histoire

L'ARODF est née avec l'écho d'une nouvelle orthodontie !

Volume 55 / Numéro 1 (Février 2021)

Imagerie 3D : le clone virtuel

L. Petitpas et O. Weissenbach

L’évolution exponentielle de la technologie numérique de ces dernières décennies nous permet aujourd’hui d’utiliser des ordinateurs dont la puissance de calcul et les performances sont colossales, et ceci à faible coût. Nous pouvons ainsi acquérir rapidement beaucoup plus de données. En aval de cette acquisition, le traitement des données suit également cette évolution, et joue un rôle majeur pour l’analyse, et in-fine, le diagnostic. Ces algorithmes de reconstruction 3D sont pourtant déjà anciens car ils datent des années 80, avec notamment les travaux du Pr François Duret.
Ainsi, par sa progression, l’imagerie médicale permet à l’heure actuelle la reconstruction en 3D des examens obtenus par différentes sources d’acquisition : cette visualisation générée par des logiciels de traitement de l’image permet de compléter et d’approfondir nos diagnostics médicaux.
L’avènement de cette imagerie 3D radiologique, couplée à des empreintes dentaires tridimensionnelles, et la puissance de calcul informatique, aboutissent à l’élaboration possible de propositions thérapeutiques comme le set-up virtuel dentaire voire crânien !
Cette évolution numérique devient alors une véritable révolution pour nos habitudes : nous rentrons dans l’ère de l’orthodontie numérique : « l’Orthodontie 2.0 » !
Car, parallèlement à cette imagerie 3D, le développement des procédés de fabrication numériques et individualisés d’appareils orthodontique transforme nos thérapeutiques.

et, commodo nec at odio sem, luctus diam ut ipsum